You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

Chargement...

Samuel Watson

  • Chargé d’affaires par intérim, de l’ambassade des Etats Unis au Gabon et Sao Tome & Principe

Sam Watson, de la Caroline du Nord, est un haut fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangères. Avant d’arriver au Gabon, Sam occupait le poste de Chargé d’Affaires à Ouagadougou, au Burkina Faso, de mai à septembre 2020. Il a servi à Libreville en qualité de Chef de Mission Adjoint, puis comme Chargé d’Affaires de février à juillet 2019. Auparavant, Sam était Chef de Mission Adjoint à Monrovia, au Libéria, de 2016 à 2018.

Avant de se rendre à Monrovia, Sam occupait le poste de Directeur du Bureau des Affaires monétaires au sein du Bureau économique, où il a conduit la délégation américaine au Club de Paris. Avant cela, il a joué un rôle de premier plan dans la préparation des politiques pour le Sommet des dirigeants américains et africains d’août 2014.

Sam a occupé le poste de Chef de Mission Adjoint à l’Ambassade des États-Unis à Bujumbura, au Burundi et à Reykjavik, en Islande. Il a été Chargé d’Affaires pendant un an au Burundi et en Islande. Sam a été Directeur adjoint et Directeur par intérim au Bureau des affaires russes de 2007 à 2009. Il a également servi à Hanoï, Tokyo, Manille, Londres et au Koweït. Pour sa contribution aux relations bilatérales au Liberia, il a été fait Grand Chevalier Commandeur de l’Ordre Loyal de la Rédemption Africaine.

Sam est titulaire d’un Master de Sciences en Stratégie de Sécurité Nationale de l’École Nationale Supérieure de Guerre, d’un Master en Relations internationales de l’Ecole de Hautes Etudes Internationales de l’université John Hopkins et d’une Licence en littérature anglaise de la Duke University. Avant de rejoindre les rangs du service diplomatique, Sam a été un volontaire du Corps de la Paix au Maroc. Il est marié et père de deux filles.
Logo Femmes d'affaires gabonaises
événement

Le forum est une rencontre multipartite, qui regroupera les acteurs du secteurs publics, privés et les membres de la société civile, pour un partage d’expériences et échanger sur les bonnes pratiques. L’organisation de ce forum vise l’accélération de la participation des femmes dans les différents secteurs économiques.